Mon histoire

 Rêver, créer, partager, faire rêver...

 

Eveiller votre imaginaire et votre créativité,

vous faire cheminer à la rencontre de Dame Nature,

vous plonger au cœur des légendes et des croyances populaires,

vous permettre de faire connaissance avec les êtres féeriques…

Vous apporter un nouveau regard sur votre environnement,

vous surprendre et vous faire sourire...

Tel est mon chemin de vie.

 


« Il était une fois » ou comment tout a commencé…

 

J’ai vécu mes vingt premières années dans le Tarn, au pied de la Montagne noire. Dès mon enfance, je n’ai eu de cesse de crapahuter dans la forêt, d’explorer de nouveaux sentiers, de chercher sous les fougères le minois d’une fée et de grimper sur les rochers granitiques pour m’imprégner de leurs histoires.

La nature est ma respiration. La féerie m’offre rêverie et évasion. Et les croyances populaires me surprennent avec ravissement chaque jour. Envoûtée par ces univers, je ne cesse de faire des recherches, d'écrire des livres, de sillonner la nature pour découvrir de nouveaux trésors, de remonter le temps pour découvrir les croyances d'antan et de voyager encore et toujours dans le vaste univers de l'imaginaire… Autant de passions que je partage volontiers avec petits et grands à travers mes livres et mes animations.

 


« Mes chemins de traverse »

ou comment en suis-je venue à écrire des livres sur…

 

Les croyances et traditions populaires...

Quand ma conseillère d'orientation du lycée m'a expliqué que je ne pourrai être ethnologue vu mon niveau d'anglais (qui s'est encore plus détérioré depuis, paix à son âme), j'ai reçu la nouvelle comme un uppercut.

Les années ont passé... Sur les bancs de la fac, un cours d'ethnologie a réveillé mon âme puis la découverte du folkloriste Paul Sébillot m'a montré une autre voie. Depuis, j'arpente les rayons des médiathèques, des bibliothèques universitaires, des centres de documentation spécialisés dans les légendes et traditions. Je fais voyager des livres rares de bibliothèques lointaines afin de pouvoir les consulter de long en large. Tous mes livres sont les récits de ces aventures passées au fil des pages mais pas que...  Certains d'entre vous me confient les traditions de leur région ou leur pays ou me racontent ce qu'ils ont vu au cours de leur voyage pour nourrir encore plus mes propos.

 

 


La féerie

Chaque signe mis sur notre chemin équivaut à un des cailloux blancs du Petit Poucet, il nous mène là où notre destinée nous attend. Mon premier caillou blanc, qui fut aussi important que décisif, fut la découverte en librairie de la « Grande encyclopédie des lutins » écrite par le célèbre elficologue Pierre Dubois. Ce fut un choc, une révélation. A cette époque où internet faisait encore ses débuts, je ne connaissais les êtres féeriques que par les contes. Je découvrais qu’il était possible d’écrire un  documentaire sur ce peuple bien plus grand que je ne l’imaginais. Pierre Dubois a ouvert la porte à bon nombre d’auteurs féeriques ! Son talent inégalable d’écriture et de conteur qui transparaît à chacune de ses phrases, est toujours pour moi une source d’inspiration. La vie m’a fait le cadeau immense de le rencontrer et de pouvoir échanger avec lui à plusieurs reprises, de vive voix ou par courrier. Pour lui, je suis la fée des grillons. Pour moi, il est l’éveilleur, la source inépuisable et un enchanteur hors pair.

 


Comment germent mes idées

Ma tête est souvent envahie de projets de documentaires et de fictions

qui me viennent de diverses façons. Voici quelques exemples.

 

 

On dit que la nuit porte conseil…

C’est surtout la nuit que mes idées de livres fusent à tout va. Nées dans un rêve, elles me poussent à allumer la lumière pour tout noter en vrac. Voilà le fouillis que ça donne. J’ai de nombreux petits bouts de papier équivalents. Ils témoignent de mes idées papillons que j’ai capturées par écrit avant qu’elles ne s’envolent !De ces nuits inspirantes, sont nés plusieurs de mes livres. C’est par exemple le cas de mon livre "Mémoires de paysages, histoires et légendes des phénomènes naturels" paru en 2019 aux éditions Plume de carotte et qui fut sélectionné par "le choix des libraires.

 


Un coup de cœur

Plusieurs de mes livres sont nés d'un coup de cœur dans une librairie, du rêve d'être à mon tour éditée dans cette collection, chez cet éditeur...  "Le petit livre du bonheur" paru aux éditions du Chêne en fait par exemple partie. J'ai toujours adoré leur collection "Le petit livre de". Leur couverture matelassée, leur tranche dorée et leurs chromos anciennes en guise d'illustrations font de ces livres des objets précieux.

 


Une expérience personnelle

Les handicapés mentaux que j'ai longtemps accompagné m’ont donné l’envie d’écrire mon album « Quelque chose en plus ». J'ai voulu montrer que derrière un handicap, se cachent des forces qu’un changement de regard permet de découvrir. Ce sont eux qui m’ont inspiré chaque situation de ce livre.

Je me souviens ainsi de Jean-Pierre qui un soir, avait quitté son appartement thérapeutique sans nous avertir et qui, à son retour, nous avait avec force juré qu’il n’y était pour rien. Non, la faute entière revenait à ses pieds qui avaient eu l’audace d’avancer et de le faire sortir en ville sans qu’il ait eu son mot à dire ! Il y a eu aussi Michel qui, à la retraite, continuait de demander à chaque Noël un camion de pompier rouge pour agrandir sa collection. Ou bien encore Odile, qui lors d’un atelier d’écriture, me parlait du vent qui flûte sans prendre conscience de la poésie de sa trouvaille. Tous ont été mes muses et tellement plus encore !

 


Les coulisses de mes livres

 

L’écriture est un voyage. Si elle nécessite un parcours dans l’imaginaire, j’essaie autant que possible d’être dans les nuages.  Mais ce n’est pas toujours facile. Il faut savoir lâcher du lest, alléger sa conscience, larguer les amarres, mettre les voiles et bénéficier d’un goût immodéré pour les déambulations hasardeuses. Entrer dans cette zone de flottement nécessite de ne pas avoir les pieds sur terre, de se laisser porter par des courants de pensées disparates et d’emprunter des chemins sans queue ni tête sans craindre l’égarement.

 

Si mon écriture est de nature documentaire, j’effectue de nombreuses recherches, notamment dans des bibliothèques spécialisées à la recherche de trésors oubliés. Je cueille et sélectionne pour vous les anecdotes les plus insolites, les plus croustillantes. Et je souris en imaginant la tête que vous ferez en les découvrant :-)

Soucieuse de vérifier l'exactitude de mes écrits, je m'efforce de tester la véracité des superstitions que je rapporte dans mes livres. Je suis prête à tout… mais bon, il y a quand même des limites à ne pas franchir (cf photo à gauche) !

 


Et pour terminer... Je sais, j'ai été très bavarde ! :-)

Mes kifs dans mon travail

 

  • L'écriture d'un livre se déroule souvent comme un voyage en solitaire où l'ordinateur est mon compagnon de route et les feuilles volantes se transforment en carnet de bord. Alors, même si vous ne m’achetez pas de livres, venez papoter avec moi de nos passions communes dans les salons, j’adore ça !
  • Recevoir un nouveau contrat ! Mes stylos et mon ordinateur sont toujours aussi contents que moi de repartir à l’aventure :-)
  • J’aime quand mes livres ont la bougeotte et traversent les frontières voire les océans. Le plus souvent, c’est suite à une commande passée dans ma boutique. La cerise sur le gâteau ? Recevoir deux de ses livres en langue étrangère ! Parus au départ chez Plume de carotte, "L'herbier d'une vie" et "Les plantes porte-bonheur" ont été publiés en Chine.
  • Avoir le retour d'un ou d'une lectrice sur l'un de mes livres. Je l'accueille comme un précieux cadeau, un îlot sur lequel se reposer et se ressourcer quelques instants avant de reprendre le voyage. Un autre kif est de voir fleurir des avis sur mes livres ici et là car il n’y a pas meilleur ambassadeur que vous.
  • Voir mes livres passer à la TV dans l’émission « Silence ça pousse » ou paraître dans des articles de presse. Entendre Alain Baraton parler de mes livres dans ses chroniques de jardinage.
  • Recevoir un prix décerné devant un clown et une bonne centaine de retraités de l’Ardèche ayant souvent fait plus d’une heure de route pour me voir.
  • Recevoir des photos de mes lecteurs mettant en scène un de mes livres. Merci à vous !
  • Voir des extraits de mes livres en pleine nature ! (cf photo à gauche : panneau d'interprétation sur le sentier "Nature et légendes" de Montséret (11) qui est consacré aux plantes, à la féerie et aux légende).